Et si nous parlions développement durable ?

Papillon Azuré

Le centre d’oxygénation, situé en pleine nature, s’inscrit dans une démarche de développement durable, en s’engageant dans son fonctionnement à inclure les préoccupations suivante : réduire son impact carbone, prendre en considération la biodiversité unique du plateau, sensibiliser les visiteurs à l’environnement et favoriser une économie circulaire sur le site.

Chauffage autonome : chaudière à bois

En 2006, c’est un grand premier pas avec l’installation de la chaudière à bois, qui chauffe les bâtiments d’accueil, l’hôtel, le restaurant et les bureaux. Ce système est autosuffisant : le combustible, venant du broyat des chutes d’arbres du plateau de Bayard, est stocké (jusqu’à 400m2!)pour alimenter le feu selon les besoins ponctuels du centre. La chaudière à bois permet de réduire les impacts sur les énergies, et donc sur l’environnement.

Station de compostage

2 bacs à compost ont fleuri, en attendant patiemment la ré-ouverture du restaurant pour leur lancement. Le principe est simple, réduire les déchets produits par la cuisine afin de pouvoir utiliser le compost. Celui-ci pourra enrichir la terre des massifs de plantes environnant les bâtiments, et alimenter un futur petit massif d’aromatiques. Ces composteurs serviront de test pour un projet plus ambitieux, un chalet de compostage aménagé à plus grande échelle, avec un accès pédagogique plus développé.

Ecolabel « Golf et biodiversité »

« Consciente qu’il existe sur chacun des golfs de France une biodiversité potentiellement riche mais trop peu connue, la fédération française de golf a souhaité donner une nouvelle dimension à ses actions en faveur de la préservation de l’environnement en engageant avec le Muséum national d’Histoire naturelle un partenariat ambitieux. Ce partenariat a permis de créer une démarche d’engagement des clubs inédit intitulé "Programme Golf pour la Biodiversité", et soutenu par l’ensemble des organisations représentatives du golf français et européen. » (Cf. programme golf et biodiversité) 

Le plateau de Bayard, de 250 hectares est plus que concerné ! La lettre d’engagement pour établir un diagnostique de la biodiversité présente sur le plateau a été envoyée.

Le sentier de l’Azuré, un sentier de balade à la découverte de la nature

L’Azuré, mais qu’est-ce donc ?! Un petit papillon délicat, symbole de l’équilibre fragile de la biodiversité du plateau. Ce projet en cours de réalisation devrait voir le jour d’ici la fin de l’année 2021. Il aura pour but de découvrir, sur un parcours d’un peu plus de 3km, les richesses naturelles et patrimoniales du plateau. La balade sera rythmée par des panneaux d’interprétation ainsi que des jeux ludiques pour les enfants, sans oublier de s’intégrer harmonieusement dans le paysage du plateau de Gap-Bayard.

De quoi patienter :

  • Pour découvrir un univers écologique surprenant, vous pouvez déjà suivre le parcours des « sagnes » (=tourbière) depuis le centre d’oxygénation jusqu'aux panneaux d'interprétation, avec la possibilité d'aller au Bois de Saint-Laurent
  • Pour profiter d’un moment de sport en pleine nature, vous pouvez utiliser le parcours sportif balisé du plateau, dont l’aménagement sera probablement revisité durant l’année 2021

Vous ne manquerez pas d’être informés par l’avancement des projets, restez à l’affût !

 

Document(s): 

Fichier attachéTaille
Icône PDF Affiche compost : qu'est-ce qu'on y met ?5.4 Mo